Arthrose du genou

L'arthrose est une affection due à l'usure d'une ou de plusieurs articulations. La douleur, l'épanchement et la raideur en sont les principaux symptômes. Toute articulation dans le corps peut être affectée, mais l'arthrose est particulièrement fréquente au niveau du genou. Dans ce cas elle est appelée "Gonarthrose"

La gonarthrose rend difficiles de nombreuses activités quotidiennes, comme la marche et la pratique des escaliers. C’est une cause majeure de difficulté au travail et de handicap pour de nombreuses personnes.

Bien qu'il n'y ait pas de traitement curatif pour l'arthrose, il existe de nombreuses possibilités de traitement pour gérer la douleur et garder le sujet actif.

Anatomie

Le genou est l'articulation la plus grande et la plus forte de votre corps. Il se compose de l'extrémité inférieure du fémur, de l'extrémité supérieure du tibia et de la rotule. Les extrémités des trois os où ils se touchent sont recouverts de cartilage articulaire, une substance lisse et glissante qui protège et amortit les frottements lorsque vous marchez, vous courez, vous fléchissez et redressez votre genou.

Deux structures de fibrocartilage en forme de coins, appelés ménisques, agissent comme des "amortisseurs" entre le fémur et le tibia. Ils sont durs et caoutchouteux pour aider à amortir les chocs et garder le genou stable.

L'articulation du genou est entourée d'une mince membrane appelée membrane synoviale. Cette membrane libère un fluide qui lubrifie le cartilage et réduit la friction. Cette membrane peut devenir inflammatoire et augmenter la douleur en cas de gonarthrose, souvent sous forme de poussées douloureuses récurrentes.

 

Mécanisme

L'arthrose est la forme d'usure la plus classique dans le genou. Il s'agit d'une atteinte dégénérative qui survient le plus souvent chez les personnes de 50 ans et plus, mais peut également survenir chez les jeunes.

Dans l'arthrose, le cartilage de l'articulation du genou s'use progressivement. À mesure que le cartilage s'use, il devient effiloché et rugueux et l'espace protecteur entre les os diminue. Cela peut entraîner un frottement osseux et produire des éperons osseux douloureux.

L'arthrose se développe lentement et la douleur qu'elle provoque s'aggrave avec le temps.

Symptômes

 

Un genou atteint de gonarthrose peut être douloureux et inflammatoire. Généralement, la douleur évolue progressivement au fil du temps, même si un début brutal est possible. Il existe également d'autres symptômes:

- L'articulation peut devenir raide et enflée, ce qui rend difficile la flexion et l'extension du genou

- La douleur et le gonflement peuvent s'aggraver après une marche ou une station debout prolongée

- Une activité soutenue ou prolongée peut causer des douleurs

- Des fragments lâches de cartilage et d'autres tissus peuvent interférer avec le mouvement de l'articulation. Le genou peut "se bloquer" pendant le mouvement. Il peut craquer, cliquer, ou grincer

- La douleur peut provoquer une sensation de faiblesse ou de brûlure au genou

- De nombreuses personnes atteintes de gonarthrose notent une augmentation de la douleur par temps pluvieux

Examen du médecin

 

Au cours de la consultation, votre médecin vous demandera vos symptômes et de vos antécédents médicaux, procédera à un examen clinique et vous prescrira éventuellement des examens complémentaires, tels que des radiographies.

Les radiographies peuvent aider à distinguer les différentes formes d'arthrose ainsi que la sévérité des lésions. Elles peuvent montrer un rétrécissement de l'interligne articulaire, des modifications de l'os et la formation d'éperons osseux (ostéophytes).

Parfois, un examen d'imagerie par résonance magnétique (IRM), une tomodensitométrie (TDM) ou une scintigraphie osseuse peuvent être nécessaires pour déterminer l'état de l'os et des tissus mous du genou.

Traitement

 

La mobilité sans douleur et l'amélioration de la capacité de marche sont les principaux objectifs des deux types de thérapie.

Le traitement de l'arthrose du genou est initialement prudent.

Un amaigrissement progressif et accompagné est nécessaire chez les personnes en surpoids.

Il est nécessaire d'entretenir les muscles et préserver la mobilité par des exercices réguliers.

Les médicaments sont administrés, souvent sous forme d'antalgiques en comprimés ou gélules, parfois sous forme d'injections dans l'articulation. La physiothérapie joue également un rôle important sous forme de mobilisation, de renforcement et d'étirement musculaire. La physiothérapie est également pratiquée pour l’entraînement du genou et la stabilité du genou est améliorée grâce à des exercices de coordination.

Dans certains cas sévères, une chirurgie est inévitable et constitue la meilleure alternative. il faut différencier la préservation des articulations (par exemple, le changement de l'axe de l'articulation du genou), le renforcement des articulations et les opérations de remplacement des articulations par une prothèse totale ou partielle.

Aller plus loin: 

© 2018 par Le Docteur Hady MOUBARAK. 

Pour prendre rendez-vous 04 72 01 45 30